LE SPORT EN MATERNELLE

Parcours de motricité des maternelles du vendredi matin

 

Ces parcours permettent d’améliorer la motricité des enfants et les enseignantes choisissent des dominantes d'action correspondant aux directives des programmes : s'équilibrer, sauter, glisser, pousser, lancer, viser, grimper, oser prendre des risques.......

 

Un même parcours est prévu pendant trois semaines environ : l’installation et le rangement des éléments sont effectués par des classes différentes à chaque fois. Les enfants ont donc le temps de bien comprendre les exercices à faire. L'ordre de passage, des petites sections aux grandes sections, permet de le complexifier au fur et à mesure en ajoutant des éléments ou en modifiant les consignes d'exécution.

 

Les enseignantes et les assistantes maternelles veillent sur les enfants, en leur montrant les exercices à faire. Suivant les âges, les plus petits sont aidés s’ils ont peur ou s’ils n’y arrivent pas. En fonction de la rapidité des enfants, le parcours est recommencé plusieurs fois, éventuellement en faisant évoluer les exercices

 

Les enfants doivent venir dans une tenue adaptée afin de  pouvoir réaliser facilement tous les exercices : des chaussures qui ne glissent pas, les tabliers trop longs sont rentrés dans les pantalons, les robes et les jupes sont interdites.

 

Pour rendre le parcours plus attractif et plus imagé, pour les plus petits notamment, les enseignantes ont rattaché les consignes à des moments festifs ou ludiques tels que "le parcours du Père Noël", "les sports d'hiver", "le carnaval de Venise"......

 

Les enseignantes disposent d'un classeur imagé fourni par le fabricant Asco Celda pour les aider dans leurs assemblages et combinaisons. Elles s’en sont inspiré pour créer tous les parcours en les adaptant aux locaux et au matériel disponible. Tous ces éléments ont été achetés au fur et à mesure par l’APEL, suivant les demandes des enseignantes, tout comme les engins roulants.

 

LES AUTRES TEMPS DE SPORT EN MATERNELLE

 

En maternelle, tous les jours, un temps est réservé au "sport" que l’on appelle aussi motricité.

 

PETITE SECTION

 

En petite section, les élèves ont appris ou vont apprendre la différence entre marcher et courir, ramper, rouler, réagir à un signal, sauter haut, sauter loin, lancer haut, lancer loin, à faire des rondes et exprimer des actions et sentiments  par le corps  : activités d'athlétisme, de gymnastique, de sports collectifs et de danse comme les grands ! Et à la fin de l'année les enfants commencent à utiliser les engins roulants (ils sont trop lourds avant)

 

MOYENNE SECTION

 

 En moyenne section, le temps de motricité est en général effectué dans la grande salle. Il se vit parfois à l'extérieur (pour rouler ou courir). Les enseignantes disposent de matériel pour varier les activités (lancés, sauts, déplacements, expression corporelle...).


Chaque mardi matin est consacré aux engins roulants (si la météo le permet). Les enfants apprennent à se diriger, à respecter un code, mobilisant différentes compétences cognitives (vélos avec ou sans roulettes, tricycles, trottinettes, planches à rouler, rameurs...).

 

Et le jeudi, les enfants dansent.

 

GRANDE SECTION

 

Le « temps fort » de la motricité en grande section se déroule à la piscine, mais les enseignantes proposent aux enfants une demi-heure de motricité le lundi matin pour continuer de développer leurs mouvements et placement par rapport aux autres.

 

Chaque classe va à la piscine par demi-groupe tous les jeudis.
Les cours sont dispensés à la piscine Léon Biancotto, porte de Clichy. Les enfants s’y rendent en bus, apprennent à se déchausser avant de rentrer dans les vestiaires (un pour les filles et un pour les garçons), ils doivent être autonomes pour se déshabiller. Et une fois en maillot, avec bonnet et lunettes, les enfants passent par la douche, les toilettes et plongent dans la piscine bien chauffée. 
Les activités commencent là où ils ont pieds. Ils apprennent à aller sous l’eau, à y rester pendant un certain temps. Puis vient le temps de la nage, avec la « Fusée » (les bras devant soi) ou le « Requin » (les bras au dessus de la tête) ; les enfants font des largeurs et s’arrêtent quand ils veulent. Les mouvements de la brasse commencent à être appris doucement.

Des « frites » sont distribuées pour bien flotter, faire « l’étoile de mer » et apprendre à nager dans le grand bain. Et vient ensuite le moment des sauts et des glissades. Un toboggan peut être installé, un cerceau pour sauter dedans ou bien un grand tapis où les enfants courent!

 

Les enfants sont toujours ravis et s’amusent toujours autant.

parcours luciole.jpg

parcours luciole.jpg

parcours luciole 2.jpeg

parcours luciole 2.jpeg

parcours 9.jpg

parcours 9.jpg

parcours 4.jpg

parcours 4.jpg

parcours 5.jpg

parcours 5.jpg

parcours 6.jpg

parcours 6.jpg

parcours 7.jpg

parcours 7.jpg

parcours 8.jpg

parcours 8.jpg

parcours 3.jpg

parcours 3.jpg

parcours 2.jpg

parcours 2.jpg

parcours 1.jpg

parcours 1.jpg

photo.jpeg

photo.jpeg

photo_1.jpeg

photo_1.jpeg

photo_2.jpeg

photo_2.jpeg

zebre_activité_velo_ok.jpg

zebre_activité_velo_ok.jpg

Cirque CE2 (10).jpg

Cirque CE2 (10).jpg

Cirque CE2 (9).jpg

Cirque CE2 (9).jpg

Cirque CE2 (13).jpg

Cirque CE2 (13).jpg

Cirque CE2 (5).jpg

Cirque CE2 (5).jpg

Balle assise CP (28) ok.jpg

Balle assise CP (28) ok.jpg

Echauffement CP (3).jpg

Echauffement CP (3).jpg

Cirque CE2 (18).jpg

Cirque CE2 (18).jpg

CM1 Vert (640x360).jpg

CM1 Vert (640x360).jpg

SPORT EN ELEMENTAIRE

 

Baptiste Landré, professeur d’EPS (Education Physique et Sportive) de toutes les classes dl'élémentaire a répondu à quelques questions nous permettant de mieux le connaitre et de découvrir les activités de nos enfants.

 

Quelle est votre formation et votre parcours avant d’arriver à l’école ?
Enseignez-vous dans d’autres établissements ? Les comètes ?

 

Ma formation est celle d’un prof d’EPS, à savoir une fac de sport et l’IUFM de paris pour obtenir une licence.
J’ai tenté de passer le CAPES (pour pouvoir enseigner le sport aux élèves du secondaire) et le concours de la ville de Paris. J’ai fait des remplacements, pendant 2 ans, dans des collèges et des lycées de l’enseignement privé catholique, un peu partout en région parisienne. Depuis mon diplôme, je continuais à m’occuper des enfants le mercredi. A la suite de ces expériences, je me suis rendu compte que l’encadrement des enfants en primaire m’intéressait plus que ceux du collège.

 

Cela fait donc 6 ans que je suis le professeur d’EPS de toute l’école primaire. Je me charge des activités sportives de toutes les classes.
En plus des activités de l’école, j’ai pris en charge des activités ‘Comètes’ : le multisports le lundi soir et le football le mardi soir.
 Je continue à donner des cours de basket, dans un mini club, porte Champerret, le mercredi après midi ainsi que le vendredi soir dans un mini club près des Ternes.

 

Quel est la tenue de sport ?
 
La tenue est la même pour tout le monde : un tee shirt rouge ‘Comètes’ et un short blanc. Lorsque des activités sont prévues à l’extérieur par temps froid, un jogging bleu marine est autorisé.

 

Comment se passent les cours ? Dans quels locaux ?

 

Chaque classe a un horaire précis dans la semaine, et les lieux peuvent changer en fonction des activités proposées.
Les CP ont toujours cours à l’école, le jeudi ou le vendredi, pendant ¾ d’heure. Je préfère les avoir par ½ groupes, les activités sont plus intéressantes.
Les CE1 restent aussi à l’école, ils ont cours pendant 1h, le mardi. Et suivant les activités, ils sont en ½ groupes.
Les CE2, CM1 et CM2 vont dans des lieux différents suivant les activités : l’école, le gymnase Fragonard, porte de Clichy, le terrain Lemercier à côté du square Martin Luther King, le gymnase Leclerc, porte de saint Ouen, et le gymnase Bernard Lafay porte de Clichy.
Les CE2 ont cours le jeudi ou le vendredi.
Les CM1 ont cours le lundi ou le mardi.
Et les CM2 ont cours le lundi ou le vendredi
Et toutes les 3 semaines, tous les niveaux vont à la piscine. Il y a 4 groupes de niveaux, du débutant au confirmé, encadrés par 3 maitres nageurs et moi-même.

 

Les sports collectifs sont-ils développés ? Ou bien plutôt les sports individuels ?

 

J’aime beaucoup les sports collectifs. Je fais en sorte que tous les enfants aient des rôles différents, pour expérimenter l’ensemble du jeu collectif : les joueurs, les arbitres, ceux qui notent les résultats, etc…
Les sports individuels sont ceux de l’athlétisme, à tous les niveaux.

Et pour les CM2, je propose du sport de raquette, badminton ou tennis de table.

Y a-t-il des activités non mixtes ?

 

Le plus souvent, ce sont des activités mixtes qui sont proposées. Mais il arrive que je propose des jeux entre filles ou entre garçons.

 

Y a-t-il des matchs entre les classes ?

 

Cela est compliqué à organiser en raison des emplois du temps de chaque classe.

Mais il y a déjà eu des interclasses en CM2.

  apeldusacrecoeur@gmail.com   /  36-38 rue Dautancourt 75017 Paris

© 2013-2020 APEL du sacré Coeur. Fait avec beaucoup de coeur par ADC avec Wix.com